fbpx

Le business plan de votre start-up

business plan startup
business plan startup

Pourquoi faire un business plan pour votre start-up ?

Plusieurs raisons peuvent pousser une start-up à rédiger un business plan. Ce document permet entre autres de faire une levée de fonds, d’obtenir un prêt bancaire ou une subvention. Ainsi, vous pouvez bénéficier du financement dont vous avez besoin pour lancer un projet. En effet, le business plan aide l’investisseur à étudier le projet pour déterminer sa viabilité. Ce document peut également servir pour financer une augmentation de capital ou encore, une future acquisition.

Par ailleurs, pour le chef d’entreprise et ses collaborateurs le business plan est une feuille de route. Une piste balisée qui les aidera à se concentrer sur les objectifs et à établir des stratégies de développement pour la croissance de la start-up.

Quelles sont les étapes pour construire le business plan d’une start-up ?

La réalisation du business plan d’une entreprise passe par un certain nombre de phases incontournable. Voici comment rédiger celui de votre start-up.

Présentation du projet et de l’équipe

Pour rédiger un business plan pour une start-up, il faut débuter par la présentation générale des biens ou des services à développer. Il faut également énoncer les réalités du marché auquel sont destinées vos offres. De plus, il est important de faire le point des actions menées et celles à venir.

En outre, il faudra présenter les fondateurs et l’équipe chargée du projet. Les investisseurs accordent une grande importance à cette partie. Cela leur permet de s’assurer des compétences et de l’expérience des ressources humaines.

Étude du marché

L’étude du marché permet à la start-up de manifester son ambition à conquérir le marché. Pour être leader de son secteur d’activité, il faut analyser tous les aspects de son environnement. Il s’agit entre autres de la concurrence, des opportunités et des menaces auxquelles vous pouvez être confrontée. De plus, l’aspect stratégique de cette partie doit montrer un plan de communication et un plan marketing conformes à la vision de l’entreprise.

Toutefois, vous devez préciser dans le business plan, le modèle économique de votre entreprise. Cela aide les investisseurs à déterminer le mécanisme par lequel l’entreprise va faire des recettes.

Plan financier

Le plan de financement regroupe les éléments nécessaires à la réalisation d’une activité, leur coût et les moyens à mobiliser pour les financer. Il s’agit des acquisitions, des charges d’exploitation et autres. Le plan financier intègre les bénéfices à réaliser par la start-up dans les années à venir. Il est résumé dans plusieurs tableaux financiers prévisionnels à savoir :

  • le bilan prévisionnel,
  • le budget prévisionnel trésorerie,
  • le résultat prévisionnel.

Les projections financières de la start-up peuvent également prendre en compte le mode de financement des investissements.

Statut juridique et objectifs de la start-up

Pour permettre aux fondateurs de contrôler leur start-up malgré la présence des investisseurs externes, il faudra choisir avec discernement le statut juridique. Optez pour celui dont les règles peuvent s’adapter aux situations de répartition de bénéfices et de pouvoirs.

Par ailleurs, la dernière partie d’un business plan pour une start-up consiste à présenter sa stratégie de développement. Il peut s’agir d’une expansion à l’internationale ou encore d’une diversification des offres. Si la réalisation de cette stratégie nécessite un financement, vous devez indiquer son montant.

L’executive summary

L’exécutive summary est une synthèse des éléments principaux de votre business plan en deux pages au plus. Il est conseillé de le rédiger après avoir fini d’écrire le reste du document. C’est une partie introductive qui doit susciter l’intérêt des partenaires financiers potentiels. Un résumé accrocheur qui poussera le lecteur à lire tout le document. Elle doit être réalisée de façon claire et concise.

Les investisseurs étant très sollicités, ils manquent de temps pour lire tout le document. Ils doivent pouvoir cerner les aspects essentiels du projet en quelques lignes. C’est pourquoi ils lieront l’executive summary en premier afin de décider s’ils doivent continuer ou non. Cette partie du business plan est très déterminante, car si elle est mal rédigée, les investisseurs risquent de ne pas répondre favorablement à vos demandes.

Quels outils utiliser pour le business plan d’une start-up ?

De nombreux outils en ligne peuvent vous aider à construire le business plan de votre start-up. Les logiciels PowerPoint ou Google Slides seront utiles pour la partie rédactionnelle du document. En ce qui concerne les données financières, utilisez le tableur Excel ou Google Sheets.

Par ailleurs, la partie réservée au prévisionnel de trésorerie étant délicate, vous pouvez vous servir d’un logiciel de trésorerie. Cette option vous permet d’obtenir un bon rendement en peu de temps.

Lire aussi :

Utiliser la balance âgée pour mon entreprise

Les 5 fondamentaux de la gestion d’entreprise

Comment calculer le coût d’un salarié ?

Tout sur le financement participatif

CASHTRACK VOUS ACCOMPAGNE SUR VOTRE GESTION DE TRÉSORERIE

Besoin d’une meilleure visibilité sur votre trésorerie ?
Découvrez comment notre logiciel aide les entrepreneurs dans le suivi de leurs finances

Prenez rendez-vous ! (c’est 100% gratuit)

Profitez d’un accompagnement offert pour créer votre compte sur notre logiciel et ajoutez de la magie à votre gestion de trésorerie

Prenez rendez-vous ! (là aussi, c’est 100% gratuit)

Profitez d’une réduction de 10%

Vous arrivez à la fin de votre période d’essai et vous souhaitez continuer de profiter de toutes les fonctionnalités de votre logiciel de gestion de trésorerie?

Alors ne loupez pas cette opportunité, inscrivez-vous à nos actualité et recevez immédiatement 10% de réduction sur votre prochain abonnement !