fbpx

Gestion de trésorerie : La MCNE qu’est-ce que c’est ?

gestion tresorerie mcne definition cashtrack

MCNE définition

La mobilisation de créances nées sur l’étranger est une ligne de crédit accordé pour les créances par la banque. Elle correspond à un financement de trésorerie octroyée par l’institution financière aux entreprises exportatrices sur le court terme. Cette dernière permet à une entité de réunir des dettes actives et de disposer automatiquement de liquidité bien avant d’encaisser le produit des ventes réalisées. Cette mobilisation est encore appelée financement des créances à l’étranger ou le daily étranger. Il s’agit donc d’une reconstitution de trésorerie avant paiement de créance.

La MCNE est comme un escompte qui vous permet de céder les créances que vous disposez sur vos clients à la banque. En contrepartie, le prêteur professionnel vous octroie une avance jusqu’à 100 % sur la somme des créances cédées. Ce crédit sera remboursé une fois que vous recevez la facture de règlement des clients étrangers. Toutefois, il faut noter que ces créances ne sont pas sans risque pour la banque.

Qui peut obtenir la MCNE ?

La mobilisation des créances nées sur l’étranger peut être accordée à toute entreprise exportatrice de biens et services qui souhaite mener des opérations à l’export. Ce crédit offre des garanties de sécurité de paiements différés de clients étrangers assez intéressants. La MCNE peut être faite à partir de la cession daily ou de l’escompte de billet.

Supposez que votre entreprise est basée en France et commercialise des ustensiles de l’Amérique. Elle a besoin d’un financement de 20 millions d’euros dans l’optique d’accroître son activité. Malheureusement, la trésorerie d’entreprise ne dispose pas de cette somme et la société ne souhaite pas faire un emprunt classique. Votre entreprise peut donc lancer une procédure MCNE auprès d’une banque grâce à vos créances de clients (avoisinant 40 millions d’euros par exemple).

Quels sont les avantages de la MCNE ?

Le financement de la MCNE dispose de multiples avantages non seulement sur le plan financier mais aussi sur celui commercial.

Suppression du risque de change

Toute activité que mène une entreprise exportatrice implique des opérations en devises étrangères. Dans un système classique, l’entité peut s’exposer à une fluctuation des cours de change. Avec MCNE, il n’y aura plus ce risque d’autant plus que vous avez la possibilité d’obtenir une avance de facture dans la devise euro.

Escompte de créance

Avec une MCNE la société exportatrice finance son projet en se faisant payer sa créance tout au long du crédit octroyé au client. Vous pouvez donc reconstituer et optimiser les flux de trésorerie sans que vos acheteurs étrangers ne règlent leurs factures. En effet, l’avance de trésorerie sera réglée avec les créances des clients étrangers.

Stabilité de la trésorerie

Il faut noter que la rapidité de la démarche MCNE vous permet d’assurer la stabilité de votre trésorerie. Les risques liés à vos ressources financières sont ainsi moindres. C’est possible grâce à l’encadrement de la démarche qui restreint la fréquence puis l’importance des flux sortants et entrants au quotidien.

Négociations commerciales favorisées

Dans le système de commercialisation depuis l’extérieur, il peut arriver que les délais de paiement soient plus longs. Cela peut nécessiter des opérations de ou vers l’étranger. Avec la MCNE, vous avez la possibilité de régler les factures sans allonger le délai de paiement à vos clients. Vous tissez ainsi de bonnes relations avec vos usagers.

Quelles sont les limites de la MCNE ?

Malgré que la MCNE apparaisse comme une procédure convenable pour toute entreprise, elle comprend quelques limites. Tout d’abord, cette méthode est réservée aux entreprises qui jouissent d’une bonne cotation. C’est donc plus facile pour vous d’obtenir le financement de la MCNE si votre entreprise fait partir des pays de l’OCDE.

De même, la MCNE a une limite de financement. Dans le cas où vous avez besoin d’un financement un peu plus important, l’affacturage apparaît comme une alternative. Ce dernier est un financement déplafonné avec des délais de paiement aussi avantageux.

Quels sont les documents indispensables pour la MCNE ?

Si vous avez en votre possession les documents nécessaires, le processus de la MCNE ne sera pas très contraignant pour vous. Un bordereau de cession de créances comprenant les détails des créances cédées vous sera soumis lors de la demande de financement. Vous devez le remplir.

Ensuite, l’ajout des pièces justificatives s’avère nécessaire. Il s’agit :

  • du nom et de l’adresse du client,
  • de la copie et le montant des factures,
  • des bons de commande,
  • de la présence ou pas d’un contrat d’assurance-crédit et
  • des documents douaniers et la date de règlement.

En définitive, la MCNE est une technique efficace assurant la gestion de la trésorerie si votre entreprise mène des activités à l’international avec de multiples devises. Pour plus de sérénité dans le pilotage de votre trésorerie, vous avez aussi la possibilité d’utiliser un logiciel de trésorerie.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Optimiser sa gestion de stocks

Quels moyens de financement pour mon entreprise ?

PME françaises, hausse des prix des matières premières

 Inscrivez-vous à notre newsletter et ne manquez aucun article