fbpx

Mauvaise gestion de trésorerie, comment y remédier ?

cashtrack mauvaise gestion de tresorerie

Manque d’anticipation des délais de paiement des clients, frais de personnel trop importants, un investissement mal financé, une réduction des marges ou de la rentabilité … Le groupe Altassura affirme que 25% des défaillances d’entreprises sont dues à des problèmes de trésorerie !

À lire aussi : Les 5 erreurs de trésorerie à ne pas commettre

Des entreprises pourtant saines et productives peuvent brusquement se retrouver en manque de trésorerie et la trésorerie, c’est l’oxygène de votre société. Certaines situations de crise comme celle que nous traversons, peuvent être à l’origine d’une diminution rapide de l’activité. Alors quels leviers permettent d’optimiser la gestion de trésorerie d’une société et d’éviter le drame ?

Mauvaise gestion de trésorerie : 7 solutions

Le suivi régulier de mes créances clients

L’argent qui dort dehors tue votre trésorerie à petit feu. Accorder des délais de paiement ou subir des impayés peut générer des pertes. Une enquête révèle que 4 PME sur 10 ont été mises en péril suite à ces délais en 2020. Attention à toujours vous laisser une marge de manœuvre lorsque vous accordez des délais et à bien vérifier la solvabilité de vos acheteurs avant de leur permettre de bénéficier de facilités de paiement. On vous le dit toujours, mieux vaut prévenir que guérir !

En cas de retard, prenez contact avec votre client, l’objectif et de trouver un moyen de solutionner la situation. Un client qui se sent écouté dans une période difficile sera par la suite plus enclin à maintenir une relation dans le temps. Etre en mesure d’identifier les raisons du non-paiement vous fera gagner beaucoup de temps, en plus de contribuer à éviter le déclenchement d’une procédure judiciaire longue et coûteuse.

Aussi, ne considérez pas d’office le client défaillant comme un mauvais client. Eh oui, les principales causes de retard de paiement ne sont pas toujours liées à une insolvabilité ! Un impayé peut être dû à un problème de trésorerie temporaire, un souci administratif tout bête comme une erreur d’adresse ou bien à un litige quant à l’exécution de la prestation. Communiquez avec vos clients et ne laissez pas le problème s’éterniser.

Être un entrepreneur réaliste et opter pour la visibilité

Pour l’entrepreneur et d’autant plus le jeune entrepreneur, faire des prévisions réalistes et garder une visibilité sur la trésorerie à court et moyen terme constitue un réel enjeu.

Lire aussi : Construire son plan de trésorerie prévisionnel

Pour pallier tout événement qui pourrait provoquer des dégâts irréparables, il est primordial de créer des scénarios permettant d’anticiper la gestion de votre trésorerie. Bien que ce type d’événements soit par définition imprévisible (et là nous parlons bien de la crise que nous traversons), vous pouvez toujours anticiper en vous préparant aux pires cas de figure. Voyez large pour ne pas subir les événements sans marge de manœuvre possible. L’anticipation peut être un réel gilet de sauvetage.

  • Dans le meilleur cas l’actualité n’impacte pas ou peu mon activité
  • Risque moyen : une perte d’environ 30 % de mon chiffre d’affaires
  • Risque grave : une perte de 60 % ou plus de mon chiffre d’affaires
  • Le scénario catastrophe : plus aucun encaissement n’est réalisé

Même en dehors de ce cas de figure : Comment se portera votre trésorerie dans trois mois si vous embauchez cette personne, ou si vous achetez cette voiture de fonction ? Un logiciel de gestion de trésorerie peut vous aider à mettre en place hypothèses et scénarios pour vous aider dans votre prévision de trésorerie et vous permettre de prendre de meilleures décisions. Gardez les yeux ouverts et restez réaliste.

Lire aussi : Comment bien anticiper son budget 2021 ?

Augmenter son chiffre d’affaires

Prospectez de nouveaux clients, soignez votre communication (n’oubliez pas votre présence sur les réseaux sociaux, d’autant plus pendant cette période sanitaire délicate. Montrez que vous êtes toujours là), profitez des grands groupes et développez votre force commerciale (eh oui, rien ne vaut un bon commercial pour vendre les produits de votre dur labeur). Si un bon chiffre d’affaires ne fait pas tout, il peut tout de même vous filer un coup de main pour votre trésorerie.

Attention, vous devrez toutefois rester dans la réalité du marché, sinon les mesures prises pourraient avoir l’effet inverse.

Lire aussi : Augmenter son panier moyen

La maîtrise de mon besoin en fonds de roulement

Alors que les créances ne sont pas immédiatement payées et que votre stock n’est pas instantanément écoulé, votre entreprise doit continuer de régler ses fournisseurs, payer ses salariés, investir et s’acquitter de ses charges en temps et en heure. Ce décalage de trésorerie entre la date d’encaissement et la date de décaissement peut entraîner des conséquences négatives : découvert bancaire, nécessité de recourir à un crédit…

Optimiser son besoin en fonds de roulement, voilà un enjeu clé pour éviter une mauvaise gestion de votre trésorerie.

Ma gestion des stocks ? Impeccable !

On ne vous l’apprends pas, plus vous avez une quantité de stock importante, plus vous immobilisez de l’argent et moins vous disposez de trésorerie. Logique imparable ! Un volume de stock important peut être un réel problème pour votre entreprise. Il est essentiel de bien calculer vos approvisionnements en amont et de réaliser des inventaires minutieux et réguliers (c’est souvent le cas quand on parle de gestion de trésorerie, vous aurez remarqué) pour éviter ce genre de problèmes.

Lire aussi : Comment optimiser sa gestion des stocks ?

Se constituer un « coussin de trésorerie »

Prévoyez un filet de sécurité pour votre entreprise ! Vous pouvez subir des dépenses inattendues (et pas toujours les bienvenues) à peu près… à tout instant. Prévoyez une épargne qui pourra vous permettre de faire tourner votre entreprise pendant au moins 2 mois, sans compter sur aucune rentrée d’argent. Évidemment si vous pouvez faire plus, c’est mieux. Les coussins dodus on aime ça ! Ces fonds disponibles peuvent vous mettra à l’abri de bien des déconvenues (crises, arrêt maladie…).

Nouveau projet, financement adapté

Se lancer corps et âme dans un nouveau projet sans planifier ni prévoir les dépenses, c’est prendre le risque de se brûler les doigts, les ailes et le bout du nez. Développer son entreprise nécessite un budget précis qu’il est préférable de faire valider par son expert-comptable. Renseignez-vous aussi sur les différents moyens de financement possibles.

Pour tout ce qui est financement, ça tombe bien, nous avons de la lecture à ce sujet ! Prenez soin de vous, prenez soin de votre trésorerie.

Quels financement pour votre entreprise ?

Crowdfunding : Tout sur le financement participatif

 Inscrivez-vous à notre newsletter et ne manquez aucun article