fbpx

Le rôle du trésorier dans l’entreprise

gestion entreprise tresorier cashtrack

Les missions générales du trésorier

Avant d’aborder le rôle du trésorier dans le fonctionnement d’une entreprise, il est primordial de définir les contours de ce terme. Aussi, il faudra maîtriser les principales missions de ce professionnel, afin d’appréhender au mieux son champ d’action dans la structure.

Le terme trésorier fait référence à un professionnel chargé de la gestion des liquidités au sein d’une entreprise ou d’une organisation. Responsable principal des fonds de la structure, cet expert procède à l’optimisation des finances de la société dans laquelle il travaille. Il est donc chargé de la gestion, de la sécurisation et de l’anticipation des flux de trésorerie. Voici en détail les missions générales de ce professionnel.

L’administration et l’enregistrement des flux de trésorerie

Il s’agit ici de la mission principale du trésorier dans une entreprise. Ce professionnel assure quotidiennement la gestion des flux de trésorerie de l’organisation. Concrètement, il suit les décaissements et les encaissements effectués dans le compte de l’organisation. Il remplit cette fonction en effectuant une analyse des positions bancaires des comptes de la structure.

Avec un fort bagage en comptabilité, cet expert devra alors procéder au rapprochement bancaire afin d’estimer en profondeur les flux d’argent.

Pour les trésoriers qui fonctionnent avec des structures de grande taille, cette tâche se révèle à la fois complexe et capitale.

En effet, dans ces cas de figure, les comptes bancaires de l’organisation sont généralement domiciliés dans des banques différentes.

L’établissement du budget et des prévisions de trésorerie

Outre la gestion de trésorerie, le trésorier doit établir le budget et assurer une prévision des fonds de l’entreprise. Il remplit cette mission en collaboration avec le directeur financier et le contrôleur de gestion de la société.

Ces derniers devront effectivement lui fournir les documents et les éléments nécessaires pour établir un budget de trésorerie mensualisé. Encore appelé plan de trésorerie prévisionnel, ce document permettra au chef d’entreprise d’avoir une vue globale sur les flux entrants et sortants.

Grâce à cette opération, le trésorier pourra identifier et clarifier les besoins de financement de l’entreprise.

La mise au point des reportings

Une autre mission essentielle d’un trésorier consiste en l’établissement des reportings de trésorerie de l’entreprise. Il s’agit concrètement d’une synthèse de la position de trésorerie consolidée qui devra être effectuée, soit hebdomadairement, soit mensuellement.

La périodicité de cette tâche variera suivant la taille ou l’importance des flux de trésorerie à gérer. Le document comportera notamment les encaissements et décaissements effectués sur une plage donnée. Il devra également retracer les prévisions de flux pour la période suivante.

Ce document est important, car il permet d’analyser constamment les écarts entre le budget prévisionnel et la réalité des flux. Sur la base des documents en sa possession, le trésorier devra donc expliquer les écarts constatés.

Outre ces missions générales, le trésorier est également en charge de plusieurs aspects dans une organisation. Il doit gérer et coordonner les relations de l’entreprise avec les institutions bancaires. Aussi, il doit analyser les risques liés à ses placements et garantir une totale sécurité des transactions de l’entreprise.

Le rôle du trésorier selon les spécificités de la structure

Vous avez à présent une vague idée des missions d’un trésorier dans une société. Sachez cependant que celles-ci évolueront suivant divers facteurs.

Plus précisément, le rôle spécifique d’un trésorier dans une entreprise variera en fonction de 3 critères principaux. Il s’agit notamment :

  • de la taille de la structure ;
  • de sa situation financière ;
  • de son niveau d’internationalisation.

Le rôle d’un trésorier suivant la taille de la structure

Selon qu’il s’agit d’une PME ou d’une grande entreprise, le rôle du trésorier sera différent. Notez avant tout que dans les petites organisations, ce poste est attribué à une personne responsable de la section financière. Il peut s’agir du responsable administratif et financier ou encore du comptable de l’entreprise.

Dans ce type d’entreprise, le trésorier sera polyvalent, car les équipes affectées à l’optimisation de la trésorerie sont généralement réduites. Il assurera ainsi la réduction des frais financiers et se chargera des relations clients. En outre, dans une PME, le trésorier aura pour mission de négocier avec les banques et de s’occuper des contentieux.

En revanche, dans une grande entreprise, un poste à part entière est accordé au trésorier. Celui-ci s’occupera entre autres de l’analyse des ratios de trésorerie et des stratégies financières à court et à long terme.

Le rôle du professionnel en fonction de la situation économique de la structure

Il faudra ici faire la différence entre les entreprises ayant une situation financière stable et celles qui sont endettées.

Dans le premier cas de figure, le rôle du trésorier sera plus axé sur les placements ou les investissements. Cet expert devra optimiser les investissements et garantir un meilleur ratio rendement/risque.

S’il est engagé au sein d’une structure à la trésorerie ou au budget déficitaire, son rôle sera différent. Dans ce cadre, le trésorier devra négocier constamment les financements avec les institutions bancaires ou financières.

Le rôle de l’expert en fonction de la taille ou de l’internationalisation de l’entreprise

S’il est embauché dans une société disposant de plusieurs filiales, le rôle du trésorier sera plus spécifique.

Il devra, en effet, se charger de la consolidation et de la gestion des devises. Cela concerne notamment les grandes sociétés ou les groupes internationaux.

Cependant, si la structure pour laquelle fonctionne le trésorier est centralisée, le rôle de ce dernier sera de gérer les relations bancaires.

Quels sont les outils nécessaires pour mieux exercer cette profession ?

Le trésorier, dans sa mission de gestion de la trésorerie d’entreprise, devra utiliser plusieurs outils. Outre le plan de trésorerie prévisionnel évoqué ci-dessus, vous pourrez vous servir d’un logiciel adapté pour piloter votre trésorerie.

Il s’agit de programmes qui permettent d’automatiser les calculs et de surveiller divers indicateurs de manière simultanée.

Ces programmes comportent chacun leurs spécificités et s’adaptent à divers usages. Le choix du logiciel de trésorerie approprié pourra donc être complexe.

Néanmoins, il faut noter que l’outil le plus performant est celui qui assure une sécurisation optimale des données. Aussi, votre logiciel doit vous faciliter la réalisation des reportings et doit permettre un suivi consolidé des flux de trésorerie en temps réel.

Vous souhaitez aller plus loin ? Ces articles peuvent vous intéresser :

Gestion d’entreprise, pourquoi piloter sa trésorerie ?

Comment choisir son logiciel de trésorerie ?

Vue comptable et vue trésorerie, quelles différences ?

CASHTRACK VOUS ACCOMPAGNE SUR VOTRE GESTION DE TRÉSORERIE

Besoin d’une meilleure visibilité sur votre trésorerie ?
Découvrez comment notre logiciel aide les entrepreneurs dans le suivi de leurs finances

Prenez rendez-vous ! (c’est 100% gratuit)

Profitez d’un accompagnement offert pour créer votre compte sur notre logiciel et ajoutez de la magie à votre gestion de trésorerie

Prenez rendez-vous ! (là aussi, c’est 100% gratuit)

Profitez d’une réduction de 10%

Vous arrivez à la fin de votre période d’essai et vous souhaitez continuer de profiter de toutes les fonctionnalités de votre logiciel de gestion de trésorerie?

Alors ne loupez pas cette opportunité, inscrivez-vous à nos actualité et recevez immédiatement 10% de réduction sur votre prochain abonnement !